OPEL 500 – an 1928

OPEL 500 – an 1928

Fabricant: Adam Opel AG, Motorradabteilung, Russelsheim nad Menem, Allemagne

Dans des années 1928-1929 Opel ne produisait pas de motos de série - il était axé sur la production d'une nouveauté à quatre roues - un petit véhicule appelé "Laubfrosch” (grenouille verte). Cependant, elle a fait des expériences avec des motos. Certaines tentatives ont été faites pour. utiliser la propulsion de fusée. Modèle expérimental 500 avec 1928 année sauf moteur avec soupape en tête (OHV) eu, des deux côtés de la roue arrière, deux moteurs de fusée sont attachés. Cependant, ces tentatives n'ont pas été à la hauteur des attentes.

Le retour d'Opel à la production de motos n'a eu lieu qu'en 1929 an, lorsqu'une licence pour des cadres en acier embouti a été achetée à Ernest Neumann-Neander. Dans ce cadre, les propres moteurs à cylindrée ont été assemblés 494 cm3 avec un timing inférieur- et soupape en tête (OHV).

Opel 500 avait un moteur monocylindre avec soupape en tête OHV, d'une capacité 494 cm3 (diamètre du cylindre et course du piston - po 84 mm), qui gagnait du pouvoir 10 kW (14 KM) à 3000 tr / min. Le mélange a été enflammé par une installation d'allumage par étincelle. La boîte de vitesses avait trois rapports de démultiplication. L'entraînement à la roue arrière était transmis via une chaîne. Châssis en profilés en acier, en relief, il était équipé d'une fourche avant de type Neander, jailli sur deux ressorts à lames courts (disposés dans des couvercles en tôle le long de l'axe de la fourche, des deux côtés, en tête de cadre). Selle caractéristique, en forme de réservoir de carburant, cela ressemblait à une solution d'une moto Neander. Les deux roues avaient des freins indépendants. La moto avait un poids à vide 140 kg et vitesse maximale développée 100 km / h. Modèle 500 avec la soupape en tête OHV a ensuite été vendu pour 1265 marek. Les premiers véhicules provenaient de l'usine Elite-Diamant-Werke de Brand-Erbisdorf, en Saxe, dont le principal actionnaire était Fritz von Opel. Après avoir vendu cette usine à Rasmussen, la production de motos a été transférée à l'usine de Russełsheim, où il a continué pendant encore deux ans.

W 1930 La troisième et dernière étape de la production des motos Opel est définitivement terminée. La société est devenue une partie de la plus grande société américaine (et le monde) entreprise automobile General Motors Corporation et a repris la production de voitures.