BOHEMERLAND / ĆECHIE – an 1927

BOHEMERLAND / ĆECHIE – an 1927

Fabricant: Albin leibisch, Kunratice - Śluknov, Tchécoslovaquie

W 1924 an, dans la ville de Krasna Lipa en Bohême du Nord, Albin Leibisch a lancé la production de motos, qui, à côté des véhicules Mego-la et Ner-a-Car, étaient probablement parmi les plus singuliers de toute l'histoire du développement de la moto. Ces véhicules, produit plus tard à Kunratice, ont été vendus en Allemagne sous le nom de Bóhmerland, et en Tchécoslovaquie également sous le nom de Ćechie.

Dans des années 1924-1939 fait – avec des changements mineurs - une très petite série de ces motos, mais dans de nombreuses variétés. L'unité de puissance du Bóhmerland était un moteur monocylindre à quatre temps, avec soupape de tête OHV et chambre de combustion semi-circulaire, avec déplacement 598 cm3 (course du piston 120 mm, diamètre du cylindre 80 mm) et puissance 11,8 kW (16 KM) à 3000 tr / min. Dans les modèles suivants, la puissance a été augmentée à 17,7 kW (24 KM) à 3600 tr / min. Le moteur de cette moto ne se démarque pour rien, le long méritait l'attention, court, structure en treillis à double cadre, permettant à deux personnes de s'asseoir confortablement - sur une longue, une double selle - et une troisième - sur une selle séparée au-dessus de la roue arrière. Il y avait des réservoirs de carburant des deux côtés de la roue arrière, d'une capacité 5 litres chacun.

Le modèle z 1927 les années avaient un moteur de puissance 11,8 kW (16 KM) et une boîte de vitesses Sturmey-Archer ou Hurth à trois vitesses. Les roues à disque ont été coulées à partir d'un alliage d'aluminium. Moto massive et durable avec un poids à vide 180 kg développait une vitesse maximale 95 km / h. Le constructeur a spécifié la consommation de carburant comme 5-7 litres par 100 km.

Albin Leibisch a créé plusieurs versions étendues, qui, en dehors du chauffeur, pouvait transporter trois personnes. Deux boîtes de vitesses ont été installées dans ce véhicule unique (deuxième boîte de vitesses - probablement un réducteur, destiné aux zones montagneuses de la frontière tchèque - devait être desservi par le premier passager). Une autre particularité était la fourche avant extrêmement lourde et complexe avec amortisseurs à friction et le coffre, qui conduisait, que la moto mesurait près de trois mètres de long. Les motos Ćechie ont été peintes dans la combinaison de couleurs suivante: jaune avec du vert, jaune à rouge ou jaune à noir.

Malgré la, peut-être à cause de, En raison de leur design inhabituel, les motos de cette marque n'ont jamais atteint la popularité attendue par l'entreprise. (fait 1000 copies). W 1939 Dans l'année où ils ont été abandonnés. Quelques-uns des spécimens qui ont survécu à ce jour font partie des raretés à collectionner.