TERROT HST350 – an 1928

TERROT HST350 – an 1928

Fabricant: Ets. Terrot, Dijon, France

L'une des plus grandes usines de motos françaises – Terrot - a commencé son activité en 1901 an. Après la période initiale, dans lequel il a produit des vélos avec des moteurs hors-bord, a lancé la production de motos de capacité 175 —500 cm3, gagner rapidement une clientèle et une bonne marque parmi les fabricants de deux-roues à moteur à combustion interne.

Il y avait deux groupes motopropulseurs dans les motos Terrot- et moteurs à quatre temps de notre propre production et également de la société anglaise JAP.

Le modèle HST est un représentant classique de la classe capacitive moyenne 350 avec 1928 an. Moteur monocylindre avec culasse non amovible (la dite. ślepak) il avait le pouvoir 6,6 kW (9 KM], Boîte de vitesses à trois vitesses, actionné manuellement, il a été placé tout seul. La source d'énergie pour l'installation d'allumage était une magnéto. Le cadre simple était fait de tuyaux en acier. La fourche pivotante avant était suspendue sur deux ressorts hélicoïdaux (construction par Druit). Roue arrière, entraînement par chaîne, ce n'était pas jailli. Les deux roues sont équipées de freins à tambour (mâchoire). Une moto avec un poids à vide 140 kg, en raison de la puissance du moteur relativement faible, il n'atteignit que la vitesse de 80 km / h. Le fabricant a déclaré, que la consommation de carburant était 3,5 litre de 100 km.

Dans les années 1933-1937 Motos Terrot avec moteurs à déplacement, balayé 350 cm3, mais un peu plus puissant (marqué du symbole HD) ont également été assemblés en Tchécoslovaquie, à la société Vigor-Terrot dans la ville nord-morave d'Olomouc.

À noter, une structure intéressante, était la moto vintage Terrot 1937 avec un moteur à deux cylindres avec une cylindrée 498 cm3, qui avait une soupape en tête avec un arbre à cames dans la culasse.

Dans les années 50, Terrot, qui à l'époque possédait également le célèbre label Magnat Debon, fait partie de la société Peugeot. Dans le cadre de l'association Automoto, il était responsable de la production de cyclomoteurs.